7.10.13

Le conditionnel



il aurait fallu la caresse.

j'existe par la peau.
peut être un peu trop.

la cruauté est passée, je crois, par ton frôlement.
puis par cette absence


7 commentaires:

Yanis Petros a dit…

Le voile du mystère...

amicalement

Anonyme a dit…

ow ow
;)
c'est bow
t from b

Kenza a dit…

Que c'est beau! Merci!

Papillon a dit…

Parfaite (et cruelle) caresse...

Maxime a dit…

that is the time to tell you how i love these posts from you

Tin of tea a dit…

c'est beau et piquant, à l'image de la vie!

kitchu a dit…

so good.