22.3.10

Les mauvaises herbes.

Ils avaient l'air heureux,
les nettoyeurs de mousse.
Je les ai presque envié.


Enlever les herbes rebelles, une à une.
C'est le métier que je voudrais faire plus tard, 
jardinière- spécialité mousse.



Plus tard aussi, je voudrais être une (belle) mémé zen...
Souriante, calme, apaisée.
Ce sera bien...
;)

8 commentaires:

adeline a dit…

oh moi aussi je me vois en petite mémé zen plus tard. j'adore la mousse!

Lôlà a dit…

Moi je suis presque une mémé et de plus en plus zen.
Oui mais faut l'mériter et speeder comme une malade avant !
ah ah
Bon, je reviendrai ici. Tu as bien fait de me laisser un comm.

PS. Dans ma liste de blogues, tu verras mes trois tiroirs...

Lôlà. Tortue aux multiples facettes

Piou a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Piou a dit…

ça me plaît aussi...
je pars au Japon aux vacances de Pâques...
amicalement...
Sandrine

pomme a dit…

oh oui devenir une mémé zen...
c'était dans quelle région?

Pascalou a dit…

Thanks, toutes...
@pomme: c'est en bordure de Kyoto, à Arashiyama.
C'est... WOUAH...
(photos de foret de bambous à venir, mais bon, à force j'ose plus en mettre...)...
!-)

fish-fish a dit…

Tiens j'ai dormi une fois à Kyoto dans un hôtel traditionnel.

LE CHEMIN DES GRANDS JARDINS a dit…

Ne t'inquiète pas pour eux....Ils sont réellement heureux dans cet exercice.

Roger